Tunisian Girl, Blogueuse pour un printemps arabe

Prix : 3€

C’est la première révolution de l’histoire accomplie par une génération de jeunes gens avec, pour seules armes, des ordinateurs, des blogs, des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Flickr…

Couverture -Tunisian GirlLa jeune Lina Ben Mhenni, aux commandes de son blog Tunisian Girl, est l’une des actrices les plus courageuses de cette guerre menée contre Ben Ali, le dictateur tunisien. Guerre virtuelle, où s’affrontent cyberactivistes, cyberpirates, cyberflics, mais avec de vrais morts, de vraies arrestations, de vraies immolations, jusqu’à ce jour du 14 janvier 2011 où le tyran, qui a bénéficié de la complaisance criminelle du monde occidental, « dégage » enfin. Tandis qu’ex-ministres arabes et ex-ministres occidentaux palabrent sans vergogne sur le  » printemps arabe « , ce petit livre témoigne du rôle indéniable de la génération Facebook pour la conquête d’un monde sans violence, sans torture, sans censure et sans chefs.

Extrait :
« Je suis une blogueuse, et je le resterai. C’est ma conviction quelques mois à peine après les évènements sur lesquels j’ai choisi de revenir dans ce petit livre. J’observe ce qui se passe en Tunisie depuis ce jour du 14 janvier 2011 où nous nous sommes débarrassés du fardeau, du cauchemar de ZABA – le surnom de Zine Al Albidine Ben Ali, ce dictateur président de la Tunisie depuis le 7 novembre 1987 : il est parti, mais beaucoup de choses, d’hommes, d’habitudes sont restés derrière lui, beaucoup de violence. Je suis un électron libre, et je veux le rester.

Depuis que j’ai commencé à être active sur Internet, on me dit que ce n’est pas normal que je n’entre pas dans un parti politique : « Tu n’arriveras à rien toute seule. » Mais mon expérience personnelle m’a montré le contraire.

J’ai pu m’approcher des partis politiques, j’ai rencontré des leaders et j’ai pu constater que leurs méthodes ne sont pas effcaces, que tout leur travail se passe à dénoncer, à organiser des conférences, des réunions. Ils perdent un temps fou dans leurs luttes entre eux, dans leurs luttes pour devenir leaders, et aujourd’hui ils espèrent prendre le pouvoir sur les jeunes. Je veux continuer à me dissocier du pouvoir.  »

Tunisian Girl, par Lina Ben Mhenni, 32 pages, juin 2011, n°ISBN 978-2-911939-87-7.

En vente chez votre libraire de proximité (la liste des libraires avec lesquels notre diffuseur travaille est consultable sur le site www.harmoniamundilivre.com) ou sur Internet auprès des portails de la librairie indépendante comme Lalibrairie.com ou Place des Libraires